Pour changer une habitude, commencez par la prise de conscience

Pour changer une habitude, commencez par la prise de conscience

27 mai 2019 0 Par Abdellah
Partage Zen :)

Vous ne savez pas comment changer une habitude ou vous vous trompez sur l’habitude qu’il faut changer ! Dans tous les cas vous devez apprendre les 3 étapes à suivre pour réussir à changer une mauvaise habitude.

changer une habitude mais juste la mauvaise !

Selon les estimations, jusqu’à 90 % de nos activités quotidiennes sont basées sur nos habitudes. Nous savons que si nous changeons une habitude, nous changerons les résultats que nous obtenons. Bien sûr, améliorer vos résultats n’est pas aussi simple que de changer une habitude ; vous devez changer la bonne habitude. Si vous voulez changer une habitude avec succès et améliorer les résultats que vous obtenez, il y a 3 étapes essentielles que vous devez suivre :

  • Développer la prise de conscience et comprendre l’habitude problème.
  • Identifier et mettre en œuvre une habitude plus appropriée.
  • Évaluer l’efficacité du changement.

On va mettre l’accent sur l’importance de la prise de conscience et sur la façon de la développer.

La prise de conscience – la 1ère étape essentielle pour changer une habitude

En tant qu’humains, nous avons une aversion pour les pertes : il nous fait plus mal de perdre quelque chose que la joie de gagner quelque chose (par exemple, c’est plus douloureux de perdre cinquante euros que de gagner cinquante euros).

Lorsque vous vous concentrez sur l’arrêt d’une habitude, vous luttez contre votre besoin naturel et humain de gagner plus que de perdre.

Nous allons donc prendre conscience de nos terribles habitudes lorsqu’elles sont présentées comme des choses que nous devons perdre ou arrêter.

L’essentiel et ce qu’il faut faire à ce sujet : Recadrez le défi en quelque chose que vous gagnez et apprenez, plutôt que d’arrêter.

Nous sommes bien entraînés dans l’art d’apprendre dès la minute où nous sommes nés. On apprend, on ne s’arrête pas.

Plutôt que de dire : « J’ai besoin d’arrêter de dépenser de l’argent », cadrez le changement comme suit : « Je veux apprendre à avoir une flexibilité financière et à gagner de la liberté financière ».

Une fois que vous avez décidé quelle mauvaise habitude vous aimeriez changer, vous devez comprendre sa nature exacte avant de pouvoir la remplacer efficacement par une nouvelle habitude. Ce n’est pas aussi compliqué que ça en a l’air. Les étapes suivantes vous aideront :

Identification de la mauvaise habitude

1. Décrivez l’habitude

Rédigez une description détaillée de l’habitude que vous essayez de changer. Ne vous concentrez pas uniquement sur l’apparence du comportement. Examinez en profondeur les conséquences négatives de l’habitude et son impact sur votre travail/vie. Avant de pouvoir changer efficacement une habitude, il est impératif que vous compreniez pourquoi vous voulez la changer. C’est cette compréhension qui vous donnera la motivation et la détermination nécessaires pour faire face au changement.

2. Surveiller l’habitude

Une fois que vous vous sentez déterminé et engagé, il est temps d’en apprendre le plus possible sur cette mauvaise habitude. Lorsque vous surveillez l’habitude, vous apprenez toute l’étendue du problème et vous abordez le changement avec les yeux ouverts. Trop souvent, les gens ne parviennent pas à réussir un changement parce qu’ils sous-estiment l’ampleur du problème, ce qui les rend moins concentrés et moins motivés que nécessaire.

Lorsque vous surveillez l’habitude mauvaise , assurez-vous de noter les renseignements suivants :

  • Combien de fois l’habitude se produit. Par exemple, si vous avez fumé deux cigarettes d’affilée, inscrivez les deux. Ne l’enregistrez pas comme un seul incident.
  • L’heure à laquelle l’habitude se produit. Si la mauvaise habitude survient à des moments précis, vous pourrez peut-être modifier votre horaire ou faire des préparatifs.
  • Que se passe-t-il (mentalement et physiquement) juste avant que vous ne commettiez la mauvaise habitude ? Cela vous aidera à comprendre pourquoi cela se produit.
  • Qui, si quelqu’un d’autre était présent quand cela s’est produit ?

Si votre mauvaise habitude se produit hors ligne, il est préférable d’enregistrer les événements à l’aide d’un stylo et du papier.

Si votre mauvaise habitude se produit pendant que vous travaillez sur votre ordinateur, il existe de nombreux outils pour surveiller votre productivité en ligne.

3. Étudiez vos résultats

Il est préférable de prendre quelques jours ou une semaine pour surveiller votre mauvaise habitude. À la fin de cette période, vous pouvez étudier vos résultats pour déterminer des informations importantes telles que :

À quelle fréquence cela se produit-il ?
Quel est l’impact sur votre travail/vie ? Par exemple, je perds 5 heures productives par semaine.
Quels sont les facteurs qui vous poussent à prendre cette habitude ?
Qui d’autre était présent quand cela arrive ?
Ces informations vous aideront à décider de la meilleure ligne de conduite à adopter et de l’habitude de remplacement appropriée.

Note : Lorsque vous surveillez une mauvaise habitude, vous devenez consciemment conscient de vos actions et vous avez tendance à faire de meilleurs choix. Par conséquent, à la fin de votre période de suivi, il est fort probable que vos conclusions sous-estiment légèrement l’ampleur du problème, par exemple, un bon entraîneur personnel supposera que le régime alimentaire d’un client est légèrement pire que ce qui est noté dans son journal alimentaire.

On n’élimine pas une mauvaise habitude, on la remplace

Le comportement habituel est créé par des schémas de pensée, qui créent des voies neuronales et des souvenirs, qui deviennent finalement la base par défaut de votre comportement lorsque vous êtes confronté à un choix ou à une décision.

Nos cerveaux cherchent désespérément le plaisir avant la douleur. L’effort de s’abstenir de mauvaises habitudes vous oblige à en faire plus parce que l’abstinence est mauvaise. Par conséquent, vous vous battrez pour vous sentir bien.

Effectuer un changement exige de nouvelles façons de penser, de déclencher de nouvelles voies neurales qui, avec le temps, vous récompenseront de la même manière que vous avez été récompensé neurologiquement par la mauvaise habitude.

Plus facile à dire qu’à faire. Ce processus crée d’abord un malaise psychologique important, que nous en soyons conscients ou non.

 

Évaluation du changement

Briser les mauvaises habitudes demande du temps et des efforts, mais surtout de la persévérance. La plupart des gens qui finissent par rompre de mauvaises habitudes essaient et échouent plusieurs fois avant de les faire fonctionner. Vous n’aurez peut-être pas le succès tout de suite, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas l’avoir du tout.

Ainsi, une évaluation qualitative-quantitative doit se faire en se basant sur l’étude et l’identification préalable de la mauvaise habitude.


Partage Zen :)